Le mensonge ne doit plus avoir aucun secret pour vous… Surtout si vous lisez cet article !

Bonjour à tous !

Tout d’abords BONNE ANNEE chers lecteurs ! ! !

Ensuite je vous demande de m’excuser pour le temps que je mets à terminer ce chapitre (cet article + l’article d’exercice pratique) car je sors d’une période d’examens, je dois encore écrire un article pour le blog de Wenceslas, un article exclusif pour les abonné(e)s, et on m’a proposé d’être l’un des co-auteurs d’un livre numérique (e-book) sur le mentalisme. Mais ça y est, cet article est prêt et le dernier arrive très bientôt !

Aujourd’hui nous allons voir les comportements liés au mensonge ; j’aurais pu mettre cet article dans le chapitre 4 sur l’esprit et le comportement, mais ça aurait été sadique de ma part de vous laisser poireauter si longtemps ;). Aussi, j’avais promis de citer le site Never-be-lied, avec lequel je suis en partenariat. Cet excellent site dédié au mensonge complétera sûrement mes articles ! Vous trouverez aussi quelques informations sur le profiling, utilisé en cold reading… Un site très intéressant et intelligent que je vous recommande chaudement !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous invite à retourner voir l’article “Repérez le mensonge en 2 temps, 3 mouvements (inconscients) !”, car j’y ai rajouté deux gestes qui trahissent le menteur !

Mais revenons à nos moutons, voici 11 types de réactions physiques et psychologiques propres au menteur :

Le renforcement

Lorsqu’une personne dit la vérité, elle ne se sent pas dans le besoin d’appuyer ses dires ; cependant, le menteur ou la menteuse pourra utiliser une phrase de renforcement, pour donner plus de crédibilité à son honnêteté (mon œil ! :))

Bien sûr que j’étais avec Sophie, je ne le répèterai pas !

La voix

Lors d’un moment de stress, ou d’émotion forte, comme lors d’un mensonge, la tonalité de notre voix monte (nous parlons plus aigu, plus “haut” pour être exact). Aussi, le débit de mots s’accélère et nous avons tendance à nous emmêler les pinceaux, à bafouiller.

La fragmentation

Un menteur pourra insister un peu trop exagérément en fragmentant ses phrases ; c’est-à-dire en séparant sa phrase en plusieurs séquences :

Jamais [PAUSE], je dis bien jamais [PAUSE], je n’ai vu [PAUSE], ou entendu [PAUSE], quoi que se soit !

L’esquive et le détournement

L’esquive est un moyen pour celui qui veut cacher la vérité de ne pas répondre à une question en parlant d’autre chose, par une affirmation.

– Vous saviez pour le problème de Fred ?
Concentrons-nous plutôt sur comment le régler ! 

Le détournement conserve le même principe, mais sous la forme d’une question :

– Vous saviez pour le problème de Fred ?
Pourquoi me demandez-vous cela ? 

Lorsqu’une personne se sert de cette technique, le Dr Paul Ekman vous conseille de suivre le menteur dans son idée, pour revenir à la charge une fois celui-ci détendu, et observer alors une réaction de stress !

Le radotage

Le radotage est le fait de répéter plusieurs fois dans la même phrase les mêmes termes. C’est une technique visible et donc très facilement repérable.

“Rassurez-vous je n’ai rien fait, je n’était pas là, je n’ai rien fait.”

La répétition

Votre interlocuteur répond à votre question en réutilisant votre phrase interrogative sous forme affirmative, c’est ce que l’on appelle la répétition.

– Vous ne croyez pas à ces histoires à dormir debout, rassurez-moi ?
– Mais non je ne crois pas à ces histoires à dormir debout !

La distanciation

La distanciation est l’action verbale de mettre une distance soudaine (ou inhabituelle) entre différentes personnes ou différents éléments de la phrase.

Imaginez qu’un homme parle d’une femme contre qui il aurait porté plainte. Puis il retire subitement sa plainte. Les officiers de police lui demande pourquoi. Jusque là, l’homme parlait de cette femme en utilisant le terme “Mme Dubois”, puis au bout de quelques minutes à être interrogé par les officiers, il s’exclame : “Mais elle ne m’a rien fait cette femme, vous dis-je !

Le trop-plein de détail

Pour faire avaler son histoire erronée, le menteur pourra essayer de donner le maximum de détails, afin de faire croire à la véridicité de son discours. Seulement, ces détails inutiles ne viennent même pas à l’esprit de celui qui veut raconter la vérité.

“Effectivement, je sais qu’il y était, il avait une voiture grise, même qu’à ce moment, une dame étendait son linge au balcon

Racontez-moi ça à l’envers !

C’est quelque chose que vous pourrez demander à quelqu’un qui vient de vous raconter des salades suivant un déroulement chronologique. En effet, lors de l’invention spontanée d’un mensonge, le cerveau ne garde pas en mémoire le mensonge car son but est de produire quelque chose de simplement cohérent. Lorsque vous demandez à une personne qui vient d’inventer un mensonge de reprendre les faits, mais à l’envers (du dernier au premier), ce sera impossible pour lui.

Le freeze

Le freeze s’inspire du principe suivant : une personne qui se concentre sur sa pensée ne peut pas faire plus que de marcher. En fait, si votre interlocuteur est en train de faire la cuisine lorsqu’il cherche un mensonge, il arrêtera toute action autre que de se déplacer. Car son cerveau se concentre sur son mensonge, et plus sur son action culinaire 😉

La latence

Lorsque le cerveau va chercher des informations dans les lobes cérébraux, cela prend un temps déterminé. Dans le cas de mensonge, ce temps est faussé, et la latence de recherche de l’information modifiée. Pour connaître le seuil de latence, prenez des références, en posant des questions simples demandant à la personne de faire appel à ses souvenirs, émotions, jugements, etc.

Dans le cas où la personne avait préparé son mensonge à l’avance, elle n’aura qu’une hâte : vous le sortir. La latence sera diminuée, et votre interlocuteur répondra trop vite à votre question.

Dans le cas ou vous surprenez votre interlocuteur, il lui faudra inventer un mensonge, la latence augmentera, et il répondra trop lentement.

Relisez bien tous les articles du chapitre et entrainez-vous, car le prochain article sera un regroupement de cas pratiques, et celui qui répondra le mieux aux questions sera l’heureux gagnant du livre “Les secrets d’un mentaliste” de John Bastardi-Daumont !!!

Vous devrez répondre correctement à un maximum de cas pratiques, en répondant par un commentaire, ou par un mail, mais je vous réexpliquerai tout cela en détail !

Merci à vous et à très bientôt

Hugo

Le mensonge ne doit plus avoir aucun secret pour vous… Surtout si vous lisez cet article !

19 réflexions au sujet de « Le mensonge ne doit plus avoir aucun secret pour vous… Surtout si vous lisez cet article ! »

  1. Ken ilane dit :

    Hello, je suis nouveau et je suis épaté par le mentaliste et surtout ce que ça apporter dans la connaissance de mètres humain. J’espère bien avancer en pratique mais d’abord l’étude.

  2. svp Hugo je vx accedé au articles sécurisé je me suis deja inscrit u_u, voila mon email ; mramennou@gmail.com , il me demande un mdp lors ou je veux accedé a l’article securisé quesque je dois ecrire le mdp de mon compte crée ou quoi repondez moi au plus vite possible , je crois que je suis accro du mentalisme .

    1. Hello !

      Lorsque tu t’es inscrit à la newsletter du blog, tu as dû recevoir un mail de bienvenue qui contenait tous les mots de passe pour accéder aux articles protégés.
      Si tu ne l’as pas reçu dans ta boite de réception, vas donc jeter un coup d’œil dans tes spams, au cas où ta boite mail l’aie classé par erreur dans cette catégorie.

      Bien à toi
      Hugo

  3. Bonoir je suis nouvelle c’est la première que je tombe sur ce site. C’est épatant! !!!!!! Franchement merci et j’ai vraiment envie d’en apprendre plus si c’est possible. Merci et à bientôt j’espère 😉

  4. Simon dit :

    Hey Hugo déjà bon boulot et j’espere que ton mardi étudiant se passe comme voulu 😉 avec les partielles enfin terminées je passe du temps sur ton site 🙂
    Je voulais donc savoir une précision…lorsque l’on repere un signe chez une “cible” de mensonge ne veut pas dire qu’il ment forcement…cela met sur la piste du mensonge il faut donc combiner plusieurs signes présents dans cet article pour déceler le propos de la personnes c’est cela??
    Merci de me répondre 😉
    Bye

  5. IceCream dit :

    Salut Hugo!
    Merci pour cet article, tes tactiques sont fantastiques et très utiles : hahaha j’arrive pas à croire que beaucoup de personnes me racontaient des salades sous mon nez mais ANYWAY!
    Cependant, un bémol : dans “trop plein de détail” le menteur rajoute des détail futiles et en trop grande quantité alors que selon “détecter le menteur en 2 3 mouvement ” or something like that (mémoire sélective désolé) un menteur ne voudra pas s’étaler sur le sujet….alors qui ment ici s’il-te-plaît ?

    1. Attention à être modéré IceCream ! 😉
      Tout est une question de modération, tout comme les histoires mensongères : si la personne est trop évasive, il y a une possibilité de mensonge, face à laquelle il faudra creuser. Au contraire, si la personne donne des détails inutiles, il se peut aussi bien qu’elle cherche à rendre son histoire crédible, car elle sait qu’elle ment.
      Dans les deux cas, on retrouve un point commun : nous ne sommes pas certains que la personne ment ! Ce comportement n’est qu’un indice dont le but nous montrer qu’il faut chercher des signes de stress pour voir si elle ment. Il se peut tout à fait qu’elle dise la vérité.

      La modération mon jeune ami, la modération… 😉

      A bientôt
      Hugo

  6. Nicolas dit :

    Salut Hugo,
    Cette fois ci, ce n’est pas un conseil que je te demandes mais plutôt un service =).
    Je sais que tu es en plein dans tes études, donc, je ne veux pas te mettre la pression et autant que tu le fasses quant tu auras le temps.
    Mais voila, Dans le chapitre 1, tu as réunis sous un article tous tes autres articles par ordre de publication. Et comme je sais que tu ne fais rien par hasard, je pense que tu as publié de la base de la synergologie aux détails non ?
    Alors j’aimerais, comme je dis quand tu auras le temps, si possible, de faire la même chose s’il te plait =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *