Les BRAS : une foule d’autres significations

Voici donc le second article sur la gestuelle des bras et ses significations. Nous avons vu dans le précédent article que les bras servaient essentiellement de barrière mentale face à une situation stressante. Mais, ils ne servent pas qu’à exprimer cela ; dans cet article j’aborderai 4 autres significations :

L’appui-tête

Geste courant des personnes qui pensent être plus malin que vous, ou qui pensent connaître sur le sujet abordé.

Les bras accrochés

Les bras qui tiennent fermement le pupitre signifient que la personne cherche à ne pas se laisser déstabiliser par ses interlocuteurs ; signe de stress et d’attachement à ses idées. (voir image du président)

Les bras entrelacés

La femme ou l’homme qui reproduit ce signal cherche sans doute une relation affective (amoureuse, amicale) et exprime un manque affectif latent. (C’est aussi un signe de séduction. Je consacrerai un article sur le sujet !)

Le bras caché

C’est un geste qui se voit lorsqu’une personne marche, mais il peut être aussi bien reproduit à l’arrêt. Votre interlocuteur cherche sans doute à contenir ses émotions.

Les bras croisés : comment abattre la barrière ?

Nous l’avons vu dans l’article précédent, les bras croisés peuvent être signe de désaccord et de soucis. Mais nous avons aussi vu dans l’article Devenez un séducteur ou une séductrice hors-paire grâce à la synchronisation, qu’il était important que pendant une discussion, les postures soient ouvertes. Mais alors comment faire en sorte que votre interlocuteur décroise les bras ?

Un moyen simple et efficace consiste à lui donner quelque chose à tenir dans les mains (un stylo, un livre feront l’affaire). Vous pouvez l’obliger à se pencher en avant pour voir de plus près une note, un prospectus… Le mouvement l’obligera à ouvrir son corps, et donc son esprit. Vous pouvez aussi vous pencher vers lui en ouvrant la paume des mains (nous reverrons pourquoi dans un prochain article) et lui dire : « Il me semble que vous vous posez une question… Puis-je y répondre ? ».

J’ai constaté que l’article précédent a bien plu. J’ai eu plusieurs retours positifs et je dois dire que cela m’encourage ; n’hésitez pas à laisser des commentaires sur le blog pour me donner votre avis. 🙂

Amicalement,   Hugo

Les BRAS : une foule d’autres significations

11 réflexions au sujet de « Les BRAS : une foule d’autres significations »

  1. Granger dit :

    Bonjour Hugo (je me permets de t’appeler par ton prénom).
    Je ne sais pas pourquoi mais je n’arrive pas à voir les images des postures. Je ne sais pas si tu as des idées pour régler ce petit problème. En tout cas ton blog est vraiment génial les articles pertinents et bien expliqués. J’apprends beaucoup en le lisant et ce n’est que le début. Je vais commencer à pratiquer. Pour finir tout ce que je peux te souhaiter, c’est de continuer comme ça.

  2. Jack dit :

    Bonjour,

    Pour la posture des bras entrelacés, ça dépend donc du sexe ? J’ai déjà vu cette posture chez un homme, sur le coup j’ai pensé qu’il s’étirait mais peut-être y avait-il tout de même une signification ?

    1. Hello Jack !

      Cette posture à la même signification chez les hommes que chez les femmes, mais se manifeste bien plus souvent chez ces dernières ou chez des hommes efféminés. Il est rare de voir cela chez un homme en dehors de l’étirement.

      A très vite
      Hugo

  3. Vans dit :

    Attention aux anciens militaires qui reproduiront souvent la posture du “Repos” par déformation professionnelle ! (Les deux bras dans le dos, pieds écartés d’une trentaine de centimètres.) ça peut porter à confusion :p

    1. Hello Saad !

      Je n’ai pas bien compris ta question… Si les deux bras sont cachés, oui, cela signifie la même chose ; en revanche, les bras croisés ne veulent pas dire cela, puisque la personne n’exprime pas un sentiment mais un état de pensée (il y a une nuance) ! 🙂

      Ai-je bien répondu à ta question ?
      A bientôt
      hugo

          1. Hugo Gervex dit :

            Hello Fanfan !

            Oui, si les bras cachés viennent à se croiser, cela renforce la symbolique : votre interlocuteur se retient d’intervenir.

            A très vite,
            Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *