Psycho-gestuelle : comment devenir un expert : Les 3 Règles du bon décodage

source : http://lesoleil-la-gestuelle-politiquebelge.blogspot.be/

Bonjour à tous,

Tout d’abord, j’espère que vous avez remarqué le petit changement de look du Blog…

Aujourd’hui nous aborderons pour commencer les 3 règles de base pour décoder correctement le langage corporel. Vous le savez surement, la marge d’erreur de l’étude de la psycho-gestuelle est grande si l’on n’est pas au courant des règles principales. Ces dernières réduisent considérablement le taux d’échec de votre analyse. Les voici :

  • Première règle : Décoder les postures globales

L’une des erreurs les plus fréquentes consiste à interpréter un geste sans tenir compte ni du contexte, ni des autres signaux. Par exemple, si quelqu’un se gratte la tête, la palette des significations possibles est énorme : transpiration, incertitude, pellicules, poux, problème de mémoire, ou encore mensonge. Tout dépend alors des autres signes émis.

Pour éviter de vous tromper, n’observez une posture partielle, un geste, qu’après avoir considéré la posture globale.

  • Deuxième règle : Chercher la cohérence

Les recherches montrent que les signaux corporels véhiculent cinq fois plus de sens que le langage parlé, et que, lorsque les deux ne s’accordent pas, l’interlocuteur (et surtout l’interlocutrice) fonde naturellement son jugement sur la gestuelle plus que sur le discours.

Que diriez-vous d’un politicien qui assure à son public qu’il est ouvert et réceptif, tout en croisant les bras (attitude défensive) et en baissant la tête (cou caché, attitude hostile et critique) ? Ou de celui qui prétend être chaleureux en martelant son pupitre à grands coups de poing ?

L’observation des gestes associés et de la cohérence entre paroles et postures constituent les deux premières clés de l’interprétation du langage corporel.

  • Troisième règle : Lire les gestes dans leur contexte

L’observation des signaux corporels doit également tenir compte de la situation dans laquelle ils apparaissent. Si vous trouvez par un froid matin d’hiver un homme qui attend son bus les jambes et bras croisés, la tête rentrée dans les épaules, cela ne signifie pas qu’il est sur la défensive, mais tout simplement qu’il « se les pèle » (vous me passerez l’expression). En revanche, la même posture apparaît sur votre interlocuteur alors que vous essayez de lui vendre un produit ou une idée, il y a de fortes chances pour qu’il rejette votre proposition.

J’essaierai un maximum _dans ce chapitre_ de situer les gestes et postures que je citerai dans leur contexte.

Comment devenir doué(e) le plus vite possible ?

Consacrez chaque jour ¼ d’heure à l’observation du langage corporel des gens qui vous entourent, et à l’analyse consciente de vos propres gestes. Choisissez pour cela un lieu public favorable aux rencontres et aux interactions (café, gare, aéroport, lycée, université, soirée mondaine) ; la télévision, elle aussi, représente un outil intéressant : il vous suffit de couper le son et de deviner ce que ressentent les personnes à l’écran (particulièrement intéressant lors des élections politiques). Lorsque vous aurez acquis cette pratique et ses connaissances, vous ne vous ennuierez plus aux soirées : il vous suffira de vous asseoir dans un coin bien placé pour assister à un festival de réactions non-verbales et passer une soirée amusante.

Psycho-gestuelle : comment devenir un expert : Les 3 Règles du bon décodage

6 réflexions au sujet de « Psycho-gestuelle : comment devenir un expert : Les 3 Règles du bon décodage »

  1. bonjour HUGO , ça fesais longte
    mp que je veux devenir comme toi voir (mentaliste) mais je ne sais pas encore où commencé . si tu a un conseil pour moi je te suis bien reconnaissant .
    salut HUGO

  2. Yunn dit :

    Je me rends compte que je suis un mentaliste naturel.
    depuis mesplus vieux souvenirs j’ai toujours utilisé ces techniques, meme petit, et c’est seulement depuis quelques années ou j’ai commencé la psychologie que je maitrise de plus en plus mes capacités. Depuis petit je suis capable de ressentir le coeur des gens et de connaitre leurs plus intimes pensées, certains appelle les gens comme moi enfants “indigo”, “arc en ciel” ou plus precisement pour ce a quoi jai pu m’identifier “enfant diamant”.
    Moi je penses simplement que Dieu m’a donné de belles capacitées qui sont aussi etudié dans la science, comme quoi croyance et science peuvent suivre le meme chemin parfois. 🙂 en tout cas ton blod est super pour une introduction au mentalisme de maniere generale j’ai pris beaucoup de plaisir a lire certains de tes articles, meme si je penses que tu devrais parfois parler des choses de maniere plus… “complete”.
    En tout cas continue cest super!
    Salutations, Yunn

  3. Lena dit :

    Bonjour Hugo,
    Je suis depuis environ 1 an passionnée par le mentalisme. Je suis encore jeune ( 14 ans ) et j’aimerais vraiment apprendre à comprendre les gens.
    Je m’entraine tous les jours à décrypter les gestes de mes proches, amis, collégiens, inconnus..
    J’aimerais connaître le temps qu’il t’a fallu pour devenir mentaliste. ( j’entends par là, que tu saches comment les gens pensent ). Et que tu estimecombien de temps il me faudrait pour arriver à un bon niveau.
    J’ai lu l’excellent livre de felix Boussa ” 30 jours pour devenir mentalist” et je dévore à présent ton blog ; il est génial !

    Mes salutations

    1. Hello Lena !

      Je suis ravi que mon blog te plaise !
      Je pratique le mentalisme depuis bientôt 8 ans maintenant, et je ne saurai pas exactement te dire en combien de temps je maitrisais l’intégralité de la discipline (on ne la maitrise jamais intégralement d’ailleurs, elle est trop complète 😉 ). Mais en réfléchissant bien, j’ai terminé mon apprentissage pas l’hypnose, et cela faisait 4 ans que je pratiquais. Donc disons qu’il m’a fallu 4 ans pour maitriser globalement cette discipline.

      Je ne pourrai dire combien de temps il te faudra Lena, car cela dépend de la capacité de chacun à progresser, du temps passer à s’entrainer et des prédispositions que certain(e)s peuvent avoir. Bref, ne t’en fais, pas, avec un entrainement régulier, les progrès arriveront très vite. D’ailleurs, si cela fait un an que tu as commencé, les progrès devraient déjà être là, non ? 😉

      Bien à toi
      Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *