Comment paraitre plus intelligent que vous ne l’êtes?

Si vous suivez mon blog depuis le début, vous avez donc déjà entendu parler de l’effet de halo… vous allez voir que cet article relève en partie de ce sujet.

Mark Twain prétendait qu’il valait mieux se taire et passer pour un idiot, que de l’ouvrir et que la vérité éclate :)! La remarque est spirituelle mais elle n’est peut-être pas tout à fait exacte, à en croire une récente étude qui montre que les gens ont une façon bien singulière d’évaluer le QI d’un inconnu… Voici quelques recommandations fondés sur les résultats de cette enquête :

  • Parler rapidement. Un vrai signe d’intelligence mais qui peut signifier aussi que vous avez levé le coude trop souvent. Méfiance.
  • Utiliser un vocabulaire varié (nous reviendrons dessus dans un article sur l’utilisation des mots). Avoir beaucoup de jolis mots à sa disposition est une valeur sûr, question d’intelligence. Aucun risque pour qu’un empoté essaie d’improviser, c’est trop de boulot. (Il est évident que bannir l’argot va de paire).
  • S’exprimer clairement. La clarté est un autre signe indicateur avéré des compétences intellectuelles.
  • Interrompre les autres. Ça peut paraitre grossier mais ceux qui coupent souvent la parole sont perçus comme plus intelligents que tout le monde (ou particulièrement agaçants, à voir).
  • Parler fort ? On croit à tort que c’est un signe d’intelligence. En réalité, ça montre juste que… vous parlez fort.
  • Eviter l’élocution “hésitante”. Là encore, on croit que le fait d’hésiter en parlant, de marquer des pauses, ça aide. Eh bien, non; au contraire. Ponctuer constamment ses phrases de “euh” et de “hum” prouve juste que la cervelle de l’énonciateur marche au ralentit _même si beaucoup de génies sont des marmonneurs-nés.
  • Être Grand. Il existe plein de nains talentueux, certes. Pourtant, les grands ont toujours l’air plus malin.
  • Porter des lunettes. Ça fait un baille qu’on estime que les lunettes sont un signe d’intelligence avérée. C’est loin d’être toujours le cas, mais ça n’empêche pas les gens de continuer à le penser.
  • Soigner son look. Ça, c’est comme être grand. Ça n’a pas grand chose à voir avec l’intelligence mais les gens pensent justement le contraire.
  • Être mince. Bien qu’il soit complétement absurde de penser que les gros soit moins intelligents, c’est malheureusement ce que les gens pensent…

Il ne vous reste plus qu’à devenir un(e) grand(e) mince binoclard(e) mais bien habillé(e) qui parle vite, et les gens n’aurons plus de doute sur votre intelligence chers lecteurs et chères lectrices ! Mais vous ?

Source: 211 idées pour devenir un garçon génial, Tom CUTLER
Comment paraitre plus intelligent que vous ne l’êtes?

12 réflexions au sujet de « Comment paraitre plus intelligent que vous ne l’êtes? »

  1. Thibaut dit :

    Hello Hugo,

    Je viens juste pour faire part de ma propre expérience qui rejoint cet article.

    J’utilise souvent des mots précis à l’oral (indubitablement, je le conçois, j’entends bien mais, par là même, il advient que, etc…), car j’aime être le plus clair possible sur ce que je dis. Et à maintes reprises, on m’a fait la remarque: “Tu as une culture générale incroyable” ou “Ta manière de parler reflète bien ce qu’il y a dans ta tête” ou “Toi tu dois beaucoup lire non?” ou même “T’écouter est très instructif, il y a quelque chose chaleureux et d’intrigant chez toi”

    Après avoir reçu ce genre de compliment, je me suis demandé pourquoi? Je ne pense pas être plus cultivé que d’autres ou mm plus intelligent…

    J’en suis donc arrivé à la conclusion simple que parfois, et dans certaines configurations: on peut vraiment “tromper” la perception de notre personne, et là je rejoins ce que Hugo dit dans cette article. Je pense qu’utiliser des mots précis (pas forcement compliqués!) bien utilisés avec une élocution posée et “rythmée” (un peu comme au théâtre quand on marque les mots), allié à cela une posture adaptée (poitrine droite sans être hautain, les mains jointes devant nous ou derrière le dos, bref… une apparence calme.), ceci nous permet de leurrer l’autre.

    Voilà, je ne sais pas si mon post est utile et en rapport avec cet article. Mais Hugo le dira 🙂

    Cordialement,
    Thibaut.

    PS: continue Hugo, ton travail est génial ! ^^

    1. Effectivement, mais ce site est fait surtout pour les personnes qui ne sont pas empathiques de nature (contrairement à toi je suppose). Donc ce n’est pas évident pour tout le monde.

      Tu te rendras vite compte que l’un des critères de l’enseignement est d’expliquer les choses clairement, dans le but de toucher les moins instruits sur le sujet. C’est important, je pense, de faire un blog universel, pour tout le monde, et pas réservé aux plus forts.

      Cordialement
      Hugo

  2. TheMale dit :

    pour celui ci : Eviter l’élocution « hésitante »
    je suis d accord avec toi en partie seulement.

    en faite tout les ‘hum’ ‘euh’ ca va dadet, par contre si tu utilise les pauses la tu passe pour une personne qui reflechi a se qu il dit … bien evidement pas de longue pause juste assez pour laisser ton interlocuteur dans le suspense de savoir quel seront tes prochain mots.

    pour celui ci : Être mince
    j ai peut etre une explication …
    c est en faite parce que dans la societe d aujourd hui les gens obèses ont une etiquette de personne qui pense qu a manger et dormir et pour renforcer le tout je me souviens qu a l ecole la majorite des enfants gros avait des mauvaise note et se faisait expulser du cours

    attention je n ai rien contre eux mais voila le monde ou on vie

    1. Certes les pauses montrent que tu réfléchis, mais je ne parle pas des pauses dans l’article mais des hésitations exprimées par des allocutions telles que “heu”, “hum”… nuance ! 😉

      Quand à la minceur, en réalité tu prends le problème à l’envers; je m’explique, si je te dis “Homme d’affaires”… quel genre d’homme vois-tu ?
      La réponse : la grande majorité des gens dirons, un homme grand, svelte (mince), en costume, avec une mallette; car dans l’inconscient collectif, c’est la représentation que l’on se fait du businessman.
      On ne réfléchis pas par rapport aux personnes en surpoids…

      Amicalement
      Hugo

  3. Elliott dit :

    Je suis pas d’accord sur le “parler rapidement” pour paraître intelligent. De Gaulle parlait lentement pour donner une vraie valeur à ses mots et pour montrer qu’il réfléchissait à ce qu’il disait. Alors que quelqu’un qui parle vite on se dit qu’il ne réfléchit pas et qu’il dit tout ce qui lui passe par la tête. Enfin, c’est que mon avis 😉

    1. C’est exact, le général avait tendance à prendre son temps, et cela fonctionnait pour lui. Mais c’est une technique à double tranchant, peut-être certains le trouvaient-ils trop mou…
      Cependant, De Gaulle avait déjà un certain âge quand il était au pouvoir; et les années qu’il avait derrière lui excusaient, chez la plupart de ses compatriotes, son manque de dynamisme. Car tout est là: le DYNAMISME! une personne qui s’exprime rapidement (ce qui veut dire avec rythme et non de manière incompréhensible) est considérée comme vive d’esprit, et une personne vive d’esprit est considérée comme intelligente. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *