9 techniques pour manipuler des inconnus (Partie II)

Voici la suite d’une série de 3 articles sur la manipulation mentale directe :

     1. L’impression de liberté

Voici quelque chose de très simple, mais qui suffit à augmenter considérablement vos chances de réussite : le fait de préciser au manipulé qu’il est libre dans les choix que vous lui soumettez.

Imaginons par exemple, que vous êtes serveur dans un restaurant ; le patron vous a donné comme consigne de suggérer le dessert maison aux clients. Comme il est admis que vous devenez de plus en plus doué en manipulation, vous utiliserez plusieurs techniques (vues dans les articles précédents et suivants), dont celle-ci :

–       Voulez-vous un dessert ?

–       Non merci, c’est gentil…

–       Vous êtes sûr? Ils sont fait maison, mais vous êtes libre de décider…

–       Hum… après tout, pourquoi pas ?

Tout cela, évidemment, après lui avoir demandé de vous passer le couteau qui restait sur la table, lui avoir toucher l’avant-bras, etc… Les études ont montré que la simple idée de libre-arbitre augmentait de 47% vos chances de réussite (faites avec l’expérience des pièces de monnaie).

     2. L’effet peur/soulagement

Le but de cette méthode est de provoquer une certaine peur ou inquiétude chez le manipulé, juste avant de la rassurer. Lorsqu’on apprend après avoir subit une inquiétude que celle-ci était infondée, on tend à être beaucoup plus réceptif aux demandes qu’on peut nous formuler.

L’exemple type est celui d’une expérience qui consistait à mettre sur le pare-brise des voitures une publicité qui ressemblait (à quelques mètres) à une contravention. Quand le propriétaire revenait à sa voiture, et se rendait compte que ce n’était pas un PV, quelqu’un s’approchait et lui demandait de répondre à un long questionnaire. Le taux d’acceptation pour le groupe témoin fut de 32%, contre 62% pour le groupe avec le faux PV.

     3. Le choix illusoire

Commençons par un exemple, votre banquier vous demandera :

–       Je suis libre la semaine prochaine, vous préférez prendre RDV lundi à 16h15 ou jeudi à 8h00 ?

Vous l’avez compris, le choix proposé ici est orienté, on ne laisse ici qu’un choix apparent au client. Le but est de permettre à l’interlocuteur d’exprimer sa liberté tout en la guidant vers l’objectif visé. Il peut toujours refuser, mais se serait sortir de la dimension conversationnel dans laquelle vous l’avez plongé. Cela lui demandera un effort supplémentaire.

Dans quel(s) cas habituel(s) rencontrez-vous cette technique ?

Dorénavant, à la fin de chaque article, je vous poserai des questions et vous demanderai votre avis… à vous d’y répondre en laissant un commentaire.

9 techniques pour manipuler des inconnus (Partie II)

29 réflexions au sujet de « 9 techniques pour manipuler des inconnus (Partie II) »

  1. Quentin dit :

    Cette technique ne me dit pas grand chose, bien sur je pense que pour un RDV ça doit être un grand classique, comme pour toutes plages horaires en fait.
    Je pense néanmoins que ça peut se reproduire dans le commerce sur des achats importants comme des ordinateurs, voitures ou consoles de jeux car auparavant on a donné des conditions au vendeur, limitant la liste des produits possibles, mais seul le vendeur sait quels produits il a, alors il peut aisément orienter le choix.

  2. Empyréen dit :

    Salut à tous!
    Désolé de vous déranger mais je ne comprend pas bien la technique du choix illusoire : est-ce que cela repose sur le fait de proposer une date, dont l’une des deux est forcément inappropriée au clients ou cela repose sur autre chose ?
    Merci encore Hugo pour ce blog magnifique et aussi d’avance à vous tous pour la réponse !
    Bonne soirée !

    1. Hello Empyréen !

      Mais tu as tout compris, au contraire, c’est bien cela. L’intérêt est de proposer plusieurs solutions, mais dont seulement une seule pourra être choisie : celle qui arrange le manipulateur !

      A très vite,
      Hugo

  3. Nushen dit :

    Salut Hugo !
    J’ai constaté que tu utilises beaucoup les pourcentages dans plusieurs de tes articles. Le fais-tu pour rendre plus crédible ton argumentaire ou sont-ils réellement avérés.

    1. Riko dit :

      j’ai remarqué ça aussi, mais assez tard, après m’être fait berné tt le long des 3-4 premiers articles ^^
      il dit aussi au debut qu’il a 10 ans d’expérience; j’y croix pas une seconde, parceque d’abord le chiffre est rond et ensuite je suis pas obliger de trouver une suite hhhhhhh
      bref, merci pour ces article

      1. Hello Riko !

        J’apprécie ton humour ! 🙂
        Mais relis-moi bien : je n’ai jamais dis avoir 10 ans d’expérience (je précise d’ailleurs sur la page “Contact et auteur” avoir commencé le mentalisme en 2007, et cela ne fait que 8 ans d’expérience officielle), de même, j’espère que nous passerons de l’année 2016 à l’année 2018, afin que je n’ai pas à justifier le chiffre rond de mon nombre d’années d’exercice en vigueur en 2017 ! 😉

        A bientôt
        Hugo

    2. Hello Nushen !

      Beaucoup de mes articles reprennent des comptes-rendus d’études et d’expérimentations souvent chiffrés. Les chiffres que tu trouveras viennent exclusivement de ces études scientifiques et non pas de mon imagination. 😉
      Tu trouveras les sources de mes articles soit en bas de ceux-ci, soit sur la page “Références et sources”.

      Bien à toi
      Hugo

  4. guennec dit :

    j’ais toujours voulus manipuler sans vraiment le faire lol mais apparemment
    je le faisais bien vue que tout ce qui est dit je l’utilise s’en y penser bien ou non ?

    1. Salut Guennec !

      Ton message n’est pas très clair (vive la ponctuation !) mais si ta question est de savoir si c’est bien d’utiliser la manipulation sans s’en rendre compte, la réponse est oui et non, cela dépend bien entendu de la manière dont tu l’utilises. Par ailleurs, sache que chacun de nous utilisons, sans le savoir, la manipulation chaque jour. Ce blog vous sert justement à vous en rendre compte, ce que tu as fait, bravo ! 😉

      Hugo

  5. Lotario dit :

    La meilleur technique que je conaisse pour influancé une persone pour un choix une vente ou tout autre chose reste la confusion suivit de suggestion c’est plus violent mais tellement plus efficace une sorte d’hypnose en quelque sorte mais tellement simple à realisé.

    1. C’est une technique tout à fait pertinente, mais en effet plus violente ! Le but étant d’enlever à l’interlocuteur tout repère, c’est la confusion, pour qu’il puisse se raccrocher à celui qu’on lui propose, la suggestion, afin d’atteindre le but de vente.

      Je vous invite plus à connaitre cette technique pour éviter d’en être victime que pour la pratiquer à tout-va ! 😉

      Hugo

  6. mango dit :

    J’ai decouvert ce blog très intéressant il y a quelques jours et j’avoue que moi aussi par moment je souris car car j’ai souvent utilisé ces techniques de façon instinctive avec mes enfants jusqu’à l’adolescence surtout, et les résultats s’avéraient très probants. L’intérêt de ce blog permet de conforter les techniques que j’utilise et surtout de les ameliorer.
    Vivement la suite….

  7. Gabriel dit :

    Salut,

    Je suis encore assez jeune pour être un vrai manipulateur (au sens positif du terme bien sur); j’ai 17 ans.
    Mais je remarque qu’il est vrai que j’utilise instinctivement certaines techniques comme le choix illusoire par exemple; je l’utilise souvent avec mon grand frère qui n’est jamais très disponible pour faire du sport. Et ça marche très bien ^^.

    Cependant, dans l’article précédent, tu prends souvent l’exemple de demander de l’argent à un passant, je t’avoue que c’est une technique assez osée mais qui est très intéressante.

    Merci beaucoup pour ce blog très bien construit, sur ceux, je retour à ma lecture blogienne.

    1. Bonjour Gabriel,

      Je suis enchanté que mon blog te plaise !!! Et j’espère qu’il te fera progresser rapidement 🙂
      Nous utilisons tous des techniques de manipulation de manière instinctive, mon blog ne fait que les reprendre et les expliquer. C’est un argument de poids face aux personnes qui trouvent la manipulation dangereuse, sectaire, ou encore pratiquée par des gens mentalement dérangés ^^ : nous ne faisons que mettre des mots sur des techniques que tout le monde utilise sans en avoir conscience !

      Bien à toi
      Hugo

  8. uohcnam dit :

    J’ai souri en voyant l’impression de liberté.
    Je travail pendant la saison d’été en tant que serveur. Et ce que tu décris est très exact. Mon petit jeu pendant les service, c’est la course aux pourboire. Je sais c’est mal …
    Et il m’arrive souvent, pour pousser les clients à consommer s’ils désirent un apéritif. Souvent leur réponse est négative (surtout en ce moment avec la ”crise” ^^). Mais lorsque j’entends un des clients d’une table me dire : ”Non merci, je n’ai pas envie d’alcool” je réplique, qu’il existe un cocktail sans alcool fait maison qui est très bon (ce qui est vrai) et les clients se laissent tous tenter, même ceux qui ne désiraient pas prendre d’apéritif.
    Ce qui est merveilleux, c’est que le cocktail sans alcool est 50% plus cher que l’apéritif favoris des clients en restauration : Le kir.

    A l’avenir, j’essayerai de toucher brièvement l’avant bras, ça peut me rapporter des points

    En tout cas, je tient à te dire que ce blog est pas mal du tout, je l’ai découvert il y a deux jours et à chaque article j’esquisse un sourire devant mon écran !

  9. Hello Pipoune (super pseudo ^^) !

    Eh bien, le but de la manœuvre est tout simplement de proposer un choix comportant 1 éventualité envisageable (celle que l’on souhaite) et une autre (ou plusieurs autres) qui sont difficilement envisageables ; dans le cas de l’exemple, 8h est une heure qui pourra déranger (l’heure du travail, ou encore trop tôt, etc), 16h15 sera donc une heure plus indiquée… En réalité, la personne qui te propose cela ne te laisse pas vraiment le choix !

    A bientôt
    Hugo

  10. Pipoune dit :

    salut 🙂

    je n’ai pas tres bien compris le choix illusoire, dans l’exemple tu dit que le choix est orienter mais orienter vers quel choix ??

    1. maffre dit :

      Bonjour DarkBlood,
      Je pense que Hugo nous donne ces techniques pas dans le but de former des pervers manipulateurs mais justement pour nous apprendre à les voir, à s’en prémunir. D’ailleurs les hommes politiques reçoivent une formation spéciale.
      P.S : J’ai commencé il y quelque jours et j’adore ce que tu fais continue comme ça.
      Cordialement,
      Lucas MAFFRE

    1. Effectivement, parce que le cerveau humain reproduit ce qui lui a servit de leçon; si tu as subis une technique de manipulation un jour, il y a de fortes chances pour que un jour, tu la reproduises inconsciemment…

      1. DarkBlood dit :

        s’en servir par instinct, c’est un moindre mal… le vrais crime, c’est de l’étudier et de l’utiliser pour faire du profit, de la politique, passer des idées… ca c’est grave…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *